Qu’on les craigne ou qu’on ressente une sorte de fierté à en avoir, la cause des courbatures est la même : on a forcé plus que d’habitude et nos muscles en ont souffert. Le phénomène sera d’autant plus fort si vous avez remis la machine en route après plusieurs semaines d’inactivité. Votre corps va vous le faire sentir c’est inévitable.

courbatures

Comment empêcher l’apparition des courbatures ?

Les courbatures sont des microlésions et microdéchirures qui ont été causées sur nos muscles du fait d’un effort intense et/ou inhabituel. Elles apparaissent au minimum environ 12 heures après l’effort.
Vous entendrez toujours « il faut souffrir pour être belle », mais si l’on peut éviter de passer par cette case, c’est tout aussi bien ! C’est pourquoi nous vous donnons quelques conseils pour réduire l’apparition de ces douleurs.

Conseil n°1 : Ne reprenez pas une activité sportive brutalement

Les raisons de l’inactivité physique sont nombreuses. Qu’il s’agisse des vacances, d’une blessure ou encore de soirées barbecue, le plus important est d’y aller progressivement surtout à la reprise. Rien ne sert d’essayer de rattraper le temps perdu car votre corps risque bien de vous le faire payer !

Conseil n°2 : Buvez suffisamment

Le corps élimine l’eau (en moyenne 2 litres par jour) par les différentes voies naturelles : les urines, la sueur, les selles et la réspiration. Cela est d’autant plus important lors d’une activité physique, alors buvez de l’eau et rien d’autre ! Car, contrairement à ce que l’on peut entendre, la bière n’est pas si bonne que ça pour la récuperation.

Conseil n°3 : Etirez-vous 

On peut réduire l’intensité de la douleur en s’étirant après l’effort mais il convient d’être mesuré. Attention donc à ne pas trop forcer avec des séances d’étirements traumatisantes. Cela ne doit pas être douloureux. Par ailleurs, il ne faut pas étirer un muscle à froid avant de commencer une activité sportive, c’est le meilleur moyen de se faire mal.

Conseil n°4 : Massez-vous

Ou faites-vous masser ! En plus d’être relaxants, les massages permettent une amélioration de la circulation sanguine et du retour veineux, ou encore une récupération plus rapide, alors n’hésitez pas !

Conseil n°5 : Prenez une douche froide (ou chaude)

Plus facile à dire qu’à faire ! Pourtant, en se plongeant dans un bain glacé après l’effort, l’eau froide aura un effet vasoconstricteur (diminution de la taille des vaisseaux sanguins) et anti-inflammatoire, ce qui permet notamment de limiter l’oedème musculaire et donc réduire les risques de courbatures.
Cependant, vous pouvez aussi prendre un bain chaud ! La chaleur augmente le débit sanguin, a un effet relaxant et élimine les toxines des fibres musculaires. À vous de voir ce qui vous correspond le mieux !

Conseil n°6 : Reposez-vous

La récupération est un des meilleurs moyens d’éviter que les douleurs musculaires s’intensifient. Il faut laisser au muscle une période de récupération en attendant la fin des douleurs (entre 4 à 7 jours) pour recommencer à le solliciter.

%d blogueurs aiment cette page :